Envie de participer ?

Handball club Saint-Claude :

Honneur régionale masculin : Saint-Claude / Pontailler-Mirebeau : 28-29

            Samedi soir, les hommes de Laurent Bertoglio recevaient leurs homologues de Pontailler, solide second de la poule, privé de nombreux joueurs, blessés, malades ou absents (Chandelier, Lacroix, Legrand, Galasso, Bertolotti, Vuillermoz et les frères Casery). Mais plus que la victoire, c’est le contenu qui était attendu par le coach Sanclaudien, secondé par Rudy Lacroix, pour se donner de l’espoir sur la seconde partie de saison quant à la qualité du jeu Sanclaudien, vu seulement en coupe de France cette saison. Les Sanclaudiens n’avaient donc pas grand-chose à perdre sur ce match et c’est avec énergie et envie qu’ils démarrèrent la rencontre.

            Après un démarrage poussif des deux côtés au niveau de l’efficacité, c’est Pontailler qui pris la direction des opérations (7-3 :9ème). Les Sanclaudiens étaient bien présents mais ils butaient sur l’excellent gardien adverse, décisif en ce début de match (4 gros arrêts dans les 9 premières minutes). Cependant, la défense Sanclaudienne, efficace et solidaire, posait de gros problèmes aux visiteurs qui se reposaient essentiellement sur la réussite de leur ailier droit(3 buts dans les 9 premières minutes). Les Sanclaudiens créaient du jeu et c’est grâce à de bonnes fixations et des arrières lancés dans les intervalles qu’ils allaient revenir au score (9-9 :16ème). Mais de nouveau, profitant d’un temps faible des locaux, Pontailler repris un avantage conséquent (9-12 :21ème). Et c’est grâce à Vincent Kehl, rentré dans les cages à la 18ème minute, que les Sanclaudiens allaient de nouveau recoller au score. En effet, la défense efficace et les arrêts du gardien Sanclaudien allaient provoquer le retour des locaux au score avant la pause (14-15 :30ème).

            Après cette première mi-temps de très bonne facture, où les joueurs Sanclaudiens avaient parfaitement répondu aux attentes de leur coach, les haut-jurassiens devaient confirmer en seconde période afin de réussir enfin un match plein. La défense Sanclaudienne ne baissait pas en intensité et les visiteurs avaient de nouveau beaucoup de difficulté à trouver la faille. Ainsi, Saint-Claude repris le leadership dans ce match (19-17 :38ème) et ce malgré les exclusions temporaires. Les défenses prenaient clairement le pas sur les attaques et ceci des deux côtés du terrain ; le score s’équilibra donc avec un léger avantage aux locaux (24-23 :47ème). Et c’est une nouvelle fois grâce à son gardien que les Sanclaudiens allaient se détacher au score (27-23 :51ème). La pression était maintenant sur les visiteurs et les Sanclaudiens pouvaient commencer à entrevoir une victoire inespérée au début du match. Mais, peut-être un peu fatigués, ou touchés par la pression liée à cette possible victoire qui se dessine, les sanclaudiens se retrouvent de nouveau en échec face au gardien adverse ; et du coup Pontailler en profite pour réduire l’écart trop vite (27-26 :56ème). Saint-Claude est dans le dur et des faits de jeu défavorables aux locaux allaient définitivement faire tourner ce match. En effet, une erreur d’arbitrage contre Saint-Claude pour un marcher inexistant allait avoir de lourdes conséquences, car Aymé Daniel, frustré par cette décision allait vivement protester et ainsi se faire expulsé au plus mauvais moment. Mais comme si cela ne suffisait pas,moins d’une minute plus tard, c’était au tour de Thibaut Goncalves de provoquer un jet de 7 mètres assorti d’une exclusion temporaire pour une intervention défensive non maitrisée. Les Sanclaudiens se retrouvent alors à 4 joueurs de champ avec un score de parité (27-27 :58ème) , ce qui obligea les coachs Sanclaudiens à prendre son dernier temps mort pour calmer ses troupes et leur permettre de reprendre le match par le bon bout. Le message fut parfaitement entendu, car les Sanclaudiens parvinrent à marquer malgré la double infériorité numérique. Le match était très indécis mais profitant de leur supériorité numérique, les visiteurs égalisèrent puis interceptèrent un ballon pour reprendre l’avantage dans la dernière minute et ne plus le (28-29 : 60ème).

            Le sentiment de cette soirée oscille donc entre fierté et frustration, fierté d’avoir fait plus que jeu égal avec une des deux équipes dominantes de la poule (une seule défaite face à jura sud pour Pontailler pour 8 victoires assez larges), et frustration de ne pas avoir pu être récompensés par une victoire qui leur tendait les bras. Mais maintenant il faut retenir le positif et reproduire ce genre de performances qui devrait leur permettre de remporter plusieurs matchs à l’avenir.

Buteurs : Goncalves : 6/7; Kouande : 5/8 ; Chateaux : 5/10 ; Moutote : 4/8; Daniel : 3/6;
                 Guichenal : 2/3; Charreyre : 2/5 ; Poncet : 1/1.
 

Gardiens : Kehl : 11 arrêts ; Trasibule : 3 arrêts.

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.